• Un grand Luka Arsenic

    Un grand Luka Arsenic

    21 arrêts à 44 % ! Luka a sorti une énorme partie, mais cela n'aura pas suffi face à Pontault Combault
  • La soupe à la grimace

    La soupe à la grimace

    Dragan Mihailovic était quelque peu déçu de la prestation de son équipe et attend un rebond face à Selestat
  • Sacko en difficulté sur ce match

    Sacko en difficulté sur ce match

    Le grand Macira n'a pas trouvé son rendement habituel face à son ancien club. Le réveil contre Sélestat ?
  • Nenad Zeljic au duel

    Nenad Zeljic au duel

    Tout d'abord brillant en première mi temps, Nenad Zeljic a rencontré plus de difficultés en fin de match.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Pontault : Jordan Allais

Pontault : Luka Arsenic

Pontault : L'avis du Coach

mardi, 06 décembre 2016 12:01

[Pontault-Combault] Un bon match nul !

Caen 22 – 22 Pontault-Combault, 10ème journée de Proligue. Le Caen Handball a obtenu un bon match nul devant Pontault-Combault, ce vendredi soir. S’ils peuvent s’en vouloir de ne pas avoir su conserver l’avantage de quatre buts obtenu en seconde période, ils se rassurent toutefois face au troisième de Proligue.

 

Caen entame la rencontre sur de bonnes bases, et Charly Sossou, démarqué aux six mètres, allume la première mèche. Les Parisiens répondent, et les deux équipes se rendent coup pour coup (3-3, 7'). Côté caennais, ce sont Charly Sossou et Adrian Rosales Pousada qui se chargent d'alimenter le compteur. Caen mène la danse, sans parvenir à faire le moindre mini-break. La faute à quelques sautes de concentration. comme autant de ballons faciles perdus en attaque (5-5, 11'). Et quand, en contre, Maxime Langevin a la balle du +2 sur un service d'un Charly Sossou en forme, Candeias est à la parade. Denis Serdarevic, rentré pour l’occasion, affiche la même efficacité sur penalty, si bien que Caen conserve les devants via Adrian Rosales Pousada (7-6, 16'). Les Vikings peuvent toutefois regretter les ballons de but non convertis, quand leur adversaire prend l'avantage après 18 minutes de jeu (7-8, 18').

 

Le moment de flottement est réel dans le camp caennais. Les situations de shoot se font bien plus compliquées. Il faut une interception d'Alexandre Aguilar pour relancer le panneau d'affichage, sans interrompre la série de balles perdues... Pontault-Combault reste devant (8-10, 25'). L'entrée en jeu de Denis Serdarevic permet néanmoins aux Caennais de retrouver de l'allant. Brillant, l’ancien toulousain laisse son équipe dans le match. À l'autre bout du terrain, bien décalé par Amir Cakic, Teiva Roopinia offre l'égalisation à son équipe à l'aile (10-10, 29'). Offensif dans ses premières minutes, le match a pris progressivement d'autres bases, bien plus défensives.

 

tsatso pontault 1617

 

Quatre buts d’avance en deuxième mi-temps

                                                            

Denis Serdarevic ne perd pas le rythme à la reprise du jeu. Le match reste engagé, tendu et extrêmement serré. Adrian Rosales Pousada redonne toutefois l'avantage aux siens (13-12, 36'). Un prêté pour un rendu, toujours. Les deux équipes, pourtant, ne se font pas de cadeau. Il faut attendre la 40ème minute pour voir Maxime Langevin faire enfin un mini-break, puis un second (16-14, 41'). Pontault-Combault semble perdre le fil du match, tire plusieurs fois hors cadre – les parades de Denis Serdarevic auraient-elles mis la pression aux tireurs Pontellois-Combalusiens ? – et permet de Léo Renaud-David d'offrir le +3 à Caen. Les visiteurs ne trouvent toujours pas d'issue sur le plan offensif et doivent en outre se priver de Rémi Leventoux pour un carton rouge.

 

Agressif en défense, devant un Denis Serdarevic chaud bouillant, Caen tient le bon bout quand Charly Sossou enfonce le clou en cage vide (18-14, 45'). Et pour ne rien arranger aux affaires parisiennes, Denis Serdarevic sort son deuxième penalty de la soirée. Seulement, il suffit d'une sévère infériorité numérique caennaise soldée par une sortie du gardien pour donner deux buts sur un plateau aux Franciliens (18-16, 48'). Pas de quoi perturber le Franco-Bosnien, toujours étincelant, mais susceptible peut-être de laisser des regrets. De fait, Caen faiblit, malgré les réalisations de Rudy Nivore et Florian Dessertenne. Vincent Moreno finit par égaliser sur penalty et le money time s'annonce de haut vol (21-21, 57'). Pontault-Combault, sur sa lancée, aborde le mieux ces ultimes instants. Léo Renaud-David répond au nouveau penalty de Vincent Moreno et le troisième de Proligue dispose alors d’une grosse minute pour faire basculer le match. La défense caennaise est imperturbable, quitte à se sacrifier (Rudy Nivore prendra un rouge à dix secondes de la fin), et le dernier tir de Flavio Cortes est contré. Le Caen Handball obtient un nul positif au regard du classement, un peu plus frustrant si on s’en tient aux quatre points d’avance dont il a disposé à quinze minutes de la fin.

 

Caen : Ekberg, Nivore 1, Langevin 5, Réchal 1, Tsatso 1, Roopinia 1, Sossou 4, Rosales Pousada 5, Renaud-David 2, Cakic, Aguilar, Mizouni, Dessertenne 2. GB : Abadzic 2/10, Serdarevic 10/21.

 

Pontault-Combault : Leventoux, Diallo 1, Aman 4, Rodrigues Fortes 1, Lagier 3, Jukic 2, Moreno 5, Ioannou, Mocquais 2, Tchitombi 1, Dupoux 2. GB : Candeias 10/31.

Calendrier et Résultats

Vikings Community

L'affiche du prochain match

Chartres Web

Classement

Les matchs de la semaine

Contact

Le Caen Handball est un club de 220 licenciés allant du Baby Hand (-9 ans) à la Proligue et disposant d'une section Hand Fauteuil.

Téléphone : 02.31.28.56.53

Mail : secretariat@caenhandball.fr

Attention nouvelle adresse :

les bureaux du Caen Handball sont situés au 

12 rue du Stade de Venoix à CAEN

Horaires d'ouverture ci-contre.

Localisation

Secrétariat

Horaires de présence

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

09h00 - 13h30 / 14h00 - 18h30

11h30 - 13h30

08h30 - 11h30 / 14h00 - 16h00 / 18h30 - 19h30

09h00 - 13h00

09h00 - 12h30 / 14h00 - 17h30