• Rester unis

    Rester unis

    Même si le début de championnat est difficile, il faut rester unis !
  • Le public en force

    Le public en force

    Vous avez été fantastiques ! RDV contre GRENOBLE !
  • David Garcia au combat

    David Garcia au combat

    David Garcia s'est démené pour traverser le "pack" saranais.
  • Axel Rosier a tout tenté

    Axel Rosier a tout tenté

    Axel Rosier a tout essayé pour faire gagner son équipe.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
samedi, 09 septembre 2017 13:12

Les Vikings ont bien résisté !

Handball. Caen 21 – 28 Aix-en-Provence, 1er tour de la Coupe de la Ligue. Opposé à une ambitieuse équipe de Lidl Starligue, le Caen Handball s’est logiquement incliné lors de son premier match officiel de la saison, ce vendredi soir. Les Caennais, privés de leur demi-centre David Garcia, ont toutefois livré une belle résistance aux hommes de Jérôme Fernandez.

 

Article à retrouver sur Sport à Caen

 

theo

Le Caen Handball a tenu à rendre hommage au joueur aixois Théo Derot dans le combat qu'il mène contre la maladie. 

 

La rencontre débutait tambour battant pour Denis Serdarevic, auteur de deux arrêts dès la première possession aixoise. Mis en confiance par son dernier rempart, Caen attaquait la rencontre à merveille. Macira Sacko envoyait les sacoches qu'il aime tant, et son équipe contraignait Jérôme Fernandez à prendre un temps-mort après seulement six minutes de jeu (3-1, 6').

 

L'entraîneur provençal avait à cœur de casser le rythme des Caennais et de leur inarrêtable gardien, il le fit à bon escient. Les solutions offensives devenaient plus rares pour les Vikings, et Aix accélérait le jeu (4-6). Pas assez pour mettre son adversaire la tête sous l'eau. Skirmantas Pleta sur penalty ramenait les Normands sur les talons de la formation de Starligue (6-7, 17'). Et comme Denis Serdarevic continuait de briller dans sa cage, Caen restait dans le match après deux buts de Yannis Mancelle en contre (8-9, 23’).

 

serdarevic aix 1718

Denis Serdarevic a de nouveau brillé, en particulier au début du match. Le gardien caennais ne pouvait pas mieux lancer la saison.

 

Un break avant la pause

 

Les Aixois n’avaient pourtant pas besoin de forcer pour faire le premier break de la rencontre dans le sillage de Mohamed Mamdouh (8-12, 25’). Nenad Zeljic répondait à neuf mètres, démontrant ses qualités athlétiques et la puissance de son shoot. À la mi-temps, malgré une attaque en difficulté, Caen n’avait que trois buts de retard (10-13, 30’).

 

L'entame de la deuxième période était beaucoup plus animée. Malgré les buts en contre de Skirmantas Pleta et aux 6 mètres d'Alexandre Aguilar, Caen déplorait de nouveaux quatre buts de retard face aux attaques rapides aixoises (12-16, 34'). Maxime Langevin, sorti du banc dans les dernières minutes de la première période, ramenait toutefois sa formation à deux longueurs grâce à deux buts coup sur coup. Caen s'accrochait, et sa défense aidait Luka Arsenic à réaliser son premier arrêt (15-17, 39').

 

corneil aix 1718

Malgré ses qualités athlétiques, Christopher Corneil a souffert face aux masses adverses (1/7 au tir).

 

Caen n’a lâché prise que dans le money time

 

À l’image d’un Yannis Mancelle sans complexe, dont la vitesse embêtera assurément beaucoup d’adversaires cette saison, les locaux ne lâchaient rien. Chaque tentative de retour caennais était toutefois sévèrement réprimée dans l’autre sens du jeu. Pas gâté par plusieurs infériorités numériques, Caen souffrait aussi de la vitesse de jeu adverse et de la densité défensive imposée (17-21, 45’).

 

À l'approche du money time, les Vikings accusaient toujours quatre buts de retard, mais Luka Arsenic sur penalty maintenait un infime espoir, après avoir bénéficié d'un petit coup de pouce adverse sur quelques ballons mal maîtrisés et quelques tirs non cadrés (20-24, 55'). Un espoir de très courte durée. De nouveau neutralisé par la défense aixoise, Caen lâchait plusieurs munitions, aussitôt exploitées par Aix à l'autre bout du terrain. Les dernières minutes étaient totalement à l’avantage des visiteurs, qui creusaient le plus gros écart du match.

 

rosales aix 1718

De retour de blessure, Adrian Rosales Pousada n'est pas encore à son niveau optimal.

Aix s’impose fort logiquement devant une formation caennaise sortie de la Coupe de la Ligue dès le premier tour, mais avec les honneurs.

 

Caen 21 – 28 Aix-en-Provence

Mi-temps : 10-13

Caen : Moran, Pleta 3, Allais, Langevin 3, Mancelle 5, Breysacher, Zeljic 1, Rosales 2, Sacko 3, Moreno, Aguilar 2, Rossi 1, Corneil 1. GB : Serdarevic (30’, 8/23) et Arsenic (30’, 4/17).

Aix : Ong 1, Goni Leoz 4, Pecina Tome 1, Loesch 4, Dahlaus 1, Cingesar 4, Konan 1, Onufriyenko 3, Andreu Candau 1, Minne 2, Camarero 2, Gaudin, Mamdouh 3, Zein 1. GB : Djukanovic (5/15) et Baznik (3/14).

Calendrier et Résultats

Vikings Community

L'affiche du prochain match

VIKING PROLIGUE 2019 GRENOBLE Web

Classement

Les matchs de la semaine

Contact

Le Caen Handball est un club de 220 licenciés allant du Baby Hand (-9 ans) à la Proligue et disposant d'une section Hand Fauteuil.

 

ATTENTION NOUVELLE ADRESSE :

CAEN HANDBALL
12, rue du Stade de Venoix

14000 CAEN

 Téléphone : 02.31.28.56.53

Mail : secretariat@caenhandball.fr

Localisation

Horaires du Secrétariat

 

Lundi             12h à 13h                

Mardi             9h à 10h30   /    12h à 16h30

Mercredi       9h à 10h30   /     12h à 16h

Jeudi             9h à 11h30   /     13h30 à 16h30

Vendredi         9h à 14h30