• Rester unis

    Rester unis

    Même si le début de championnat est difficile, il faut rester unis !
  • Le public en force

    Le public en force

    Vous avez été fantastiques ! RDV contre GRENOBLE !
  • David Garcia au combat

    David Garcia au combat

    David Garcia s'est démené pour traverser le "pack" saranais.
  • Axel Rosier a tout tenté

    Axel Rosier a tout tenté

    Axel Rosier a tout essayé pour faire gagner son équipe.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
samedi, 15 septembre 2018 17:27

Les Vikings à 5 secondes de l'exploit

Les Vikings lançaient leur championnat hier, vendredi 14 septembre, par la réception de l’ogre Chartres.

À Falaise, ils ont failli créer la surprise (34-35).

 

Tomas 854x480

Les douze buts, dont huit consécutifs à ses penaltys, d’Alexandre Tomas n’ont pas suffi. Caen est pourtant passé tout près ! (©Photo Sport Normandy)

Pas sûr qu’une rencontre du Caen Handball en Proligue ait déjà été aussi prolifique. Caen et Chartres ont frôlé la barre des 70 buts marqués à eux deux dans cette première journée. À ce petit jeu, ce sont les Chartrains qui s’en sont le mieux sorti. Les Vikings ont pourtant tiré quatre fois de plus que leurs adversaires, et leur gardien a réalisé autant de parades (neuf). Cela n’a pas suffi. Les douze réalisations d’Alexandre Tomas (dont sept penaltys), sont également restées vaines. Pourtant, Caen n’a pas ménagé ses efforts contre le grand favori de la division.

Entrés timidement dans la rencontre, qui était de nouveau délocalisée à Falaise (1-3, 4’), les Vikings ont très vite remis du gaz. Au contraire de la semaine d’avant, devant Chambéry en Coupe de la Ligue, ils ont su faire jeu égal avec leur adversaire avant que ce dernier n’ait pu se détacher (8-8, 15’). Teiva Roopinia, Davorin Vujovic et Sébastien Rossi, deux buts chacun, répondaient déjà présent.

Macira Sacko 854x569

Les arrières caennais, comme Macira Sacko, ont mis toutes leurs forces dans la bataille. (©Photo Sport Normandy)

Onufriyenko contre Tomas

La deuxième partie de la première période était toutefois à l’avantage des visiteurs. Chartres, emmené par Sergiy Onufriyenko, reprenait une petite marge (11-14, 21’). Alexandre Tomas se chargeait de la réduire avant la mi-temps, inscrivant les trois derniers buts caennais de la période (18-20, 30’), et de préserver l’écart au retour des vestiaires. En deuxième mi-temps, c’est essentiellement lui qui allait alimenter le compteur local. Caen restait néanmoins à distance, comptant jusqu’à cinq buts de retard à un gros quart d’heure de la fin (25-30). Les trente buts déjà encaissés laissaient présager le pire.

La défense caennaise a néanmoins resserré les rangs, pendant qu’Alexandre Tomas et Christopher Corneil se chargeaient de maintenir l’espoir. Encore à trois buts à neuf minutes du buzzer (30-33, 51’), Caen parvenait à égaliser par Teiva Roopinia sur contre-attaque à l’amorce de l’ultime minute (34-34, 60’). Chartres ne paniquait pas et s’en remettait à son meilleur buteur Sergiy Onufriyenko (10 buts) pour faire basculer définitivement la rencontre à sept secondes de son terme. Le dernier temps-morts caennais et le tir contré de Macira Sacko restaient vains. Caen s’incline 34-35 sans démériter.

Teiva Roopinia 854x480

Teiva Roopinia s’est arraché pour maintenir l’espoir jusque dans les dernières secondes. (©Photo Sport Normandy)

Caen n’a pas su stopper le trio magique de Chartres

 "La défaite est logique dans l’ensemble, parce que nous sommes globalement dominés, mais nous pouvions faire un petit hold up", estime Thomas Lamora. "Les garçons sont revenus avec les tripes sur la fin. C’était bien. Il nous a peut-être manqué d’être un peu plus "durs sur l’homme"".

Avec douze buts sur quinze tirs, Alexandre Tomas a frappé fort. Seul Corentin Boé, de Vernon, sur cette première journée de Proligue a fait mieux (15 buts). Christopher Corneil s’est rappelé au bon souvenir de son excellente forme de la saison dernière avant sa blessure (6/8). Teiva Roopinia, efficace à l’aile gauche (4/4), a fait oublier un Skirmantas Pleta laissé sur le banc. À noter que Luka Arsenic s’est violemment cogné le genou contre son poteau et a dû faire un tour à l’hôpital de Falaise. Rien de cassé. En face, Chartres s’est appuyé sur son trio magique : Onufriyenko, Molinié (8 buts) et Ben Ali, vice-champion du monde avec le Qatar (7 buts).

Le prochain match des Vikings les mènera à Massy, relégué de Starligue, samedi 22 septembre. Massy, la nouvelle formation d’Alexandre Aguilar, a écrasé Cherbourg 32-21 hier.

Axel Rosier 1 854x569

Axel Rosier a termina la rencontre avec trois buts à son actif. (©Photo Sport Normandy)

Caen : Rosier 3, Pleta, Van Cauwenberghe, Allais 2, Créteau, Roopinia 4, Tomas 12, Sacko 2, Garcia 1, Vujovic 2, Bouclet, Rossi 2, Corneil 6. GB : Arsenic 0/1, Jacoby-Koaly 9/42 (21,4 %).

Chartres : Lemarié, Duriaud, Feutrier, Molinie 8, Kieffer, Kudinov 2, Onufriyenko 10, Cham 1, Benezit 2, Ben Ali 7, Petiot, Mikita, Tchitombi 5. GB : Grahovac 7/29 (24,1 %), Candeias 2/14 (14,3 %).

 

Sport à Caen

Calendrier et Résultats

Vikings Community

L'affiche du prochain match

VIKING PROLIGUE 2019 GRENOBLE Web

Classement

Les matchs de la semaine

Contact

Le Caen Handball est un club de 220 licenciés allant du Baby Hand (-9 ans) à la Proligue et disposant d'une section Hand Fauteuil.

 

ATTENTION NOUVELLE ADRESSE :

CAEN HANDBALL
12, rue du Stade de Venoix

14000 CAEN

 Téléphone : 02.31.28.56.53

Mail : secretariat@caenhandball.fr

Localisation

Horaires du Secrétariat

 

Lundi             12h à 13h                

Mardi             9h à 10h30   /    12h à 16h30

Mercredi       9h à 10h30   /     12h à 16h

Jeudi             9h à 11h30   /     13h30 à 16h30

Vendredi         9h à 14h30