Print this page
dimanche, 24 novembre 2019 17:33

Mauvaise opération à Sarrebourg

 

Comment relancer un adversaire VAP (le statut permettant de prétendre à la montée en Proligue) tout en freinant sa propre opération remontée ? C’est la question rhétorique à laquelle le Caen Handball a répondu, samedi 23 novembre 2019 à Sarrebourg. 

La mauvaise opération comptable de Caen

En déplacement chez une équipe mal en point mais boostée par sa récente victoire sur Strasbourg (Proligue) en Coupe de France, les Vikings se sont pris les pieds dans le tapis. Ils ont perdu 27-25, offrant à leurs adversaires la possibilité de revenir sur eux au classement et laissant les équipes de tête s’envoler à six longueurs. Caen n’a plus beaucoup de droits à l’erreur dans ce championnat de Nationale 1… Roch Bedos, entraîneur : 

C’est une déception car on n’a pas mis les mêmes ingrédients que ces dernières semaines. La partie se joue là.

Sarrebourg a donné le tempo

En-dehors de quelques bons passages caennais (5-7, 10′ ; 15-16, 29′ ; 18-18, 35′), Sarrebourg a dominé les débats du début à la fin. « Ils ont attaqué le match pied au plancher et ont mené le rythme, remarque Roch Bedos. On limite les dégâts en première mi-temps mais ils ont pris confiance. » Les Mosellans n’avaient toutefois qu’un but d’avance à a pause (17-16, 30′). Ils se sont détachés légèrement en deuxième mi-temps (21-18, 41′), puis plus franchement (24-19, 50′) avant que Caen ne jette toutes ses forces dans la bataille au cours d’un money time qui aurait pu lui permettre d’égaliser.

 

Défensivement, on n’a pas fait le match qu’on devait faire. 17 buts encaissés en première mi-temps, c’est énorme. La deuxième mi-temps était plus cohérente sur ce point-là mais il manque trop de choses : contre-attaques manquées, pertes de balle trop importantes…

Trop maladroit, trop permissif aussi dans l’axe central, Caen a vécu une soirée sans. « On a peut-être trop cru qu’il suffisait de rentrer sur le terrain pour que l’adversaire ait peur. Mais il en voulait plus que nous. On a fait une partie très incohérente avec des temps faibles préjudiciables. » Caen va devoir réagir dimanche 1er décembre 2019 contre Amiens, septième avec le même nombre de points.

Ce sera un coup d’arrêt si on fait la même performance la semaine prochaine.  

Sarrebourg 27 – 25 Caen

SARREBOURG : Canton 1, D’Hondt 1, Douchet 4, Grandjean 4, Limouzin 6, Milhavet 2, Pogacnik, Postal 3, Romero, Voegtlin, Weiss 6. GB : Lagrange (15 arrêts) et Pages (1 arrêt).

CAEN : Alexandrine, Allais 4, Bouclet 2, Créteau 2, Deschamps 1, Ferron, Fouga 1, Langevin 3, Pleta 5, Rosier 2, Slassi, Vujovic 5. GB : Morkunas (11 arrêts) et Jacoby-Koaly (2 arrêts).